Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 mars 2012

Nouvelles tondeuses!

Depuis le mois de février, sept tondeuses de précision sont arrivées dans les vignes. Prêtées par des amis éleveurs, elles ont découvert leur nouveau territoire pour y vivre quelques semaines.

Annaïg et MatCopie de _DSC7276.JPGhieu sont installés depuis plus d'un an sur une ancienne ferme pédagogique à Laroque de Fa. Ils sont éleveurs de Roves, une race ancienne de chèvres qui est originaire des Bouches du Rhône. Ils produisent de merveilleux fromages, à découvrir...

Mais ce ne sont pas des chèvres qu'ils m'ont prêtées mais sept brebis à la retraite qui n'avaient plus de quoi manger sur leur terrain. Une expérience intéressante pour voir si elles sont capables de tondre l'herbe existante. Mon constat est assez simple: elles ne sont pas assez nombreuses ou trop gourmandes. Il leur reste quelques semaines avant la sortie des bourgeons mais en se moment l'herbe pousse très vite et elles ne pourront pas tout manger.

_DSC7335.JPG

Ah cette herbe que j'espérais tant voir revenir depuis mon installation! Elle s'est très bien installée et prend dangereusement son aise. Je me tire les cheveux pour ne pas céder à la panique et tout labourer. Et pourtant je reste persuadé que je dois la maintenir pour protéger les sols de l'érosion, du dessèchement par le vent et du rayonnement solaire qui mettent à mal tout cette écosystème.

Je recherche donc le moyen mécanique de réduire sa croissance. J'étudie les technique utilisée en prairie pour déchirer le feutre racinaire que forme les graminées et le trèfle. La solution est peut-être l'utilisation des herses et herses étrilles?

A suivre....

 

Crédit photo Aline Costella.